Lignes de messages publics ALBA-TCP

Face à la politique des États-Unis, qui tentent d’exercer leur domination sur Notre Amérique, fondée sur la doctrine Monroe et les pires pratiques du maccarthysme, l’ALBA-TCP exprime son engagement en faveur de l’unité de l’Amérique latine et des Caraïbes et défend les postulats de la Proclamation de l’Amérique latine et des Caraïbes comme Zone de paix.


• Le Sommet ALBA-TCP a lieu quelques jours avant le 9e Sommet des Amériques qui se tiendra à Los Angeles, en Californie. Plusieurs hauts fonctionnaires étasuniens ont laissé entendre que les États-Unis n’inviteront pas tous les gouvernements des Amériques, en particulier qu’ils ne s’attendent pas à ce que trois États membres de l’ALBA-TCP participent au 9e Sommet des Amériques.
• C’est dans ce contexte que s’inscrit le 21e Sommet ALBA-TCP, qui organise traditionnellement une réunion au premier semestre et un autre en décembre.
• Plusieurs Etats membres de l’ALBA-TCP ont exprimé leur rejet du processus d’exclusion des gouvernements des Amériques du 9e Sommet.
• Le 9e Sommet des Amériques signifiera un recul des relations hémisphériques si les États-Unis n’invitent pas tous les États souverains du continent.
• Le Sommet des Amériques se devrait d’être un Sommet pour toutes les nations des Amériques, sans exclusion, et non un Sommet des États-Unis et de ses invités, selon les sympathies politiques étasuniennes.
• Si les États-Unis persistent à exclure certains pays de la région, cela confirmera que cette administration tiendra le Sommet des Amériques avec le plus grand nombre de pays exclus, ce qui représente un revirement sans précédent.
• Il est incohérent que dans le processus de négociation des engagements qui sont censés être adoptés au 9e Sommet des Amériques, un supposé représentant du Venezuela participe et s’active.
• À coups de mensonges, de manipulation et de désinformation, le gouvernement des États-Unis tente d’imposer sa politique unilatérale, universellement rejetée par la majorité des États du monde, dans un forum régional.
• Les États-Unis n’ont pas encore compris que l’Amérique latine et les Caraïbes ont changé à jamais et qu’il est impossible de ressusciter la doctrine Monroe. Ils ignorent les appels de plusieurs nations à respecter le droit de tous les pays à participer au Sommet des Amériques.
• Cuba est reconnaissante envers les gouvernements et les peuples qui ont exigé l’inclusion de tous les pays à cette réunion continentale.
• Il est injustifié et incohérent de prétendre relever les défis des Amériques sans une approche de coopération inclusive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s