Le Prix Lénine qui nous a été décerné est une preuve tangible des relations historiques entre les peuples de Cuba et de la Fédération de Russie

Je reçois ce prix Lénine non pas à titre personnel, mais au nom de tout notre peuple. Photo: Estudio Revolución

La Havane, 2 mai – Discours de remerciement du général d’armée Raul Castro Ruz, Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba.

(Traduction de la version sténographique du Conseil d’État)

Camarade Ivan Ivanovitch Melnikov, Premier vice-président de la Douma d’État et du Parti communiste de la Fédération de Russie,

Camarades,

Nous venons d’assister à un défilé populaire impressionnant ce 1er Mai, comme une nouvelle preuve sans équivoque du soutien de notre peuple à sa Révolution et au socialisme, et du rejet des nouvelles agressions de l’impérialisme nord-américain contre Cuba. Des manifestations similaires se sont déroulées dans tout le pays.

Je tiens à exprimer ma profonde gratitude à la présidence du Parti communiste de Russie pour l’attribution du Prix Lénine, que je reçois non pas à titre personnel, mais au nom de tout notre peuple, des militants communistes et comme une reconnaissance de la direction de notre Parti, en représentation de laquelle huit membres de son Bureau politique sont présents à cette cérémonie.

Le Prix Lénine qui nous est décerné est une preuve tangible des relations historiques entre les peuples de Cuba et de la Fédération de Russie qui ont survécu à différents scénarios et sont aujourd’hui renforcées et renouvelées.

Jamais nous n’oublierons la gratitude que les révolutionnaires cubains doivent à l’Union soviétique, et en particulier à l’héroïque peuple russe pour son soutien décisif et sa solidarité permanente pendant les premières années difficiles de notre Révolution.

Je me souviens toujours des paroles que Fidel m’a dites à un certain moment de notre histoire au cours du siècle dernier – tant d’années se sont écoulées depuis le triomphe de la Révolution que nous parlons de cette époque comme du siècle dernier – il m’a dit ceci : sans l’aide en tout genre que nous avons reçue de l’Union soviétique, il aurait été dur, aussi héroïque qu’aurait été la résistance de notre peuple, de sortir vainqueur en ces années difficiles.

Je vous remercie (Applaudissements)

Source: Granma International

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s