Hausse des investissements dans le tourisme à Cuba

Le Palais de l’Artisanat sera rénové dans le cadre des investissements extra-hôteliers du tourisme dans la capitale. Photo : https://teresa.cce.com

La Havane, 29 mars – Dans le cadre de l’ambitieux Plan de développement élaboré par le ministère du Tourisme de Cuba (Mintur) à l’horizon 2030, en cette année 2019, 3 805 chambres devraient être achevées dans l’ensemble du pays et plus de 5 000 réhabilitées ou améliorées pour être mise en service.

Actuellement, selon José R. Daniel Alonso, directeur général du développement au Mintur, ce ministère assure la promotion des investissements cubains et étrangers en vue d’augmenter la capacité en chambres.

« Nous opérons sur des pôles importants comme Varadero, où il y a un investissement de la Société immobilière Almest et aussi de la société immobilière du Mintur, Inmotur. Dans ce cas, nous pouvons mentionner l’Hôtel Oasis et l’Hôtel International à Varadero. Par ailleurs, d’autres investissements sont également en phase de préparation pour cette destination », a affirmé Daniel Alonso.

De nouveaux hôtels sont en construction dans le centre du pays. Deux avec des entreprises mixtes et deux autres dans la péninsule d’Ancon à Trinidad, Sancti Spiritus : l’hôtel Melia Ancon et l’hôtel Iberostar Ancon. Ce dernier fait partie de l’entreprise mixte Iberostar Trinidad, qui prévoit également un investissement pour revitaliser et agrandir l’hôtel éponyme.

Le Iberostar Grand Hotel Trinidad est le seul hôtel cinq étoiles de la province. Photo Oscar Alfonso/ AIN

Dans le but de diversifier les produits sur l’Île et de tirer parti de son potentiel naturel, d’autres investissements propres sont réalisés pour de nouveaux hôtels dans la péninsule de Ramon et à Guardalavaca à Holguin. De même, Cayo Cruz à Camagüey, commence à se développer en tant que pôle touristique.

« À l’heure actuelle, nous réévaluons nos stratégies parce que le produit « ville, patrimoine et culture » est de plus en plus demandé. Nous devons équilibrer cela avec l’autre produit pour lequel nous sommes reconnus dans le monde : le produit « soleil et plage ».

« Cet équilibre doit commencer à fonctionner pour que les gens puissent, en plus du soleil et de la plage, profiter de notre culture et de tout ce que les villes fondées par la colonie proposent, notamment La Havane, qui aura bientôt 500 ans, et qui a un attrait très important dans le monde », a signalé Daniel Alonso.

INVESTISSEMENTS EXTRA-HÔTELIERS

Offrir un service de qualité à ceux qui visitent Cuba exige également la présence d’espaces complémentaires. Le développement de l’activité extra-hôtelière est un impératif pour offrir aux villes une variété d’options.

« Il s’agit d’une activité à laquelle nous travaillons intensément et nous pensons que la préparation de cette année servira à déployer réellement toute une série d’activités liées aux parcs à thème et parcs aquatiques, marinas, cabarets et autres espaces, qui permettent à nos visiteurs d’avoir accès à des loisirs, de profiter d’autres produits touristiques autres que les hôtels », a ajouté le directeur du Développement du Mintur.

À ceci s’ajoute la question de la connectivité. Le ministère du Tourisme, en collaboration avec le ministère des Communications, met en œuvre un Plan national de développement qui vise à assurer une couverture wifi à 100 % dans toutes les installations touristiques.

« Cette année, nous allons faire un investissement important de plus de 11 millions de dollars pour ce programme. À l’heure actuelle, nous sommes en train d’acheter la technologie, dont l’installation va commencer et qui donnera la possibilité aux hôtels, même dans les zones de plage, de disposer 100% de couverture wifi. Des travaux sont également en cours pour s’assurer que les bus touristiques disposent également du wifi dans les zones de Varadero, des Cayos et de La Havane, afin que les touristes aient la possibilité, par exemple, de visiter la ville et de partager leurs expériences en direct. Tout cela se concrétisera en 2019 », a déclaré Daniel Alonso.

L’hôtel Prado y Malecon est en construction et devrait être achevé d’ici la fin de l’année. Photo https://www.islalocal.com

En plus, il est prévu de développer un programme immobilier avec la constitution de plusieurs entreprises mixtes, dont certaines devraient débuter les travaux de construction au cours du premier trimestre de l’année prochaine.

« Il s’agit de Bello Monte, à l’est de la capitale ; Punta Colorada, à Pinar del Rio ; El Salado dans la Zone spéciale de développement de Mariel et Carbonera, à Matanzas. Une nouvelle société mixte a été récemment approuvée pour cette modalité dans la zone de La Altura, à Pinar del Rio. Elle s’inscrit dans important programme d’investissements pour le développement du tourisme. Il s’agirait d’entreprises mixtes, de grands projets d’environ 600 millions de dollars qui incluront des bâtiments liés au tourisme, des terrains de golf, des hôtels, des boutiques, des marinas et autres attractions », a conclu le directeur du développement du Mintur.

LES 500 ANS DE LA HAVANE

Le développement des investissements étrangers est un facteur important pour l’économie du pays et surtout pour le tourisme. Aujourd’hui, deux projets sont en phase de développement et huit autres sont en phase de négociation pour la création d’entreprises mixes qui construiront de nouveaux hôtels ou agrandiront ceux qui existent déjà.

La Havane et ses hôtels jouent un rôle important dans les investissements étrangers. Des investissements ont été prévus dans des installations emblématiques telles que le Melia Habana, le Riviera, le Cohiba, le Neptuno-Triton et d’autres, afin d’améliorer leurs façades et leur confort.

« Dans le cas du Habana Libre et du Riviera, ces deux hôtels ont signé des contrats de financement avec les opérateurs qui gèrent et commercialisent ces hôtels. Dans le cas du Riviera, ce sera avec Iberostar et du Habana Libre, avec Melia. Les deux investissements dépassent 20 millions de dollars, qui serviront à restaurer complètement le produit touristique de ces hôtels.

« À La Havane, l’hôtel Packard a été achevé, très prochainement l’hôtel Prado et Malecon, le Regis, sur le Paseo du Prado, devraient être disponibles. Deux autres ont déjà commencé la construction, l’un situé en les rues 1ère et D, et l’autre entre la 3e et 70. Il y a aussi les investissements d’Almest et du ministère du Tourisme qui augmenteront le nombre de nouvelles chambres à La Havane. Nous prévoyons de disposer de 5 000 nouvelles chambres et de 6 000 rénovées d’ici 2030 », a déclaré Daniel Alonso.

Dans la capitale, le développement des investissements extra-hôteliers est également pris en compte. À cet effet, le Complexe 1830, le Palais de l’Artisanat seront rénovés, tandis que le Club de La Habana sera construit dans ce qui est aujourd’hui le complexe « José Antonio Echeverria ». L’ancienne discothèque de l’hôtel Comodoro sera restaurée pour en faire une boîte de nuit qui offrira dîner, espace de danse et concerts.

« Le plan de rénovation des façades vise également l’amélioration du produit touristique de la ville. Il s’agit notamment de l’hôtel Plaza, dont l’image extérieure était très détériorée, de l’Inglaterra et autres façades. Les chambres de l’hôtel Lincoln sont également l’objet de réparations, ainsi que les galeries de boutiques du Melia Cohiba. D’autres travaux sont prévus, qui dans tous les cas amélioreront les aspects technologiques des établissements hôteliers et en embelliront l’image extérieure », a ajouté le Directeur du Développement.

FITCUBA 2019

Liée aux investissements dans l’ensemble du pays, la Foire internationale du Tourisme FitCuba 2019, qui se tiendra au mois de mai prochain, sera consacrée aux 500 ans de La Havane et aura l’Espagne comme pays invité d’honneur.

Cette nouvelle édition, aura pour siège le complexe de Morro-Cabaña. Son vaste programme sera notamment dédié au tourisme événementiel et de motivation. Cuba accumule une grande expérience dans ce type de modalité, avec d’importants centres de congrès dans tout le pays. L’Île est surtout une destination où il est possible de combiner des événements en tout genre avec le plaisir de visiter la ville.

« Cela fait deux ans que nous n’avons pas organisé la Foire à La Havane et nous sommes sûrs que ce sera une excellente occasion de promouvoir la ville à l’occasion de son 500e anniversaire. Cette ville, avec ses 500 ans, reste une place importante. Nous croyons, en raison de l’intérêt que nous voyons de la part des touropérateurs, des agences de voyages, des compagnies étrangères opérant à Cuba, que ce sera une grande Foire. Comme chaque année, nous allons promouvoir tous les projets dans le secteur touristique que nous proposons dans le portefeuille d’opportunités pour les investissements étrangers », a souligné Daniel Alonso.

FitCuba 2019 sera entièrement consacrée à La Havane, mais la destination Cuba sera également à l’honneur. De nouveaux produits seront présentés, des propositions d’affaires dans le tourisme, qui feront de cette rencontre un espace privilégié pour accroître la commercialisation du tourisme cubain et en même temps promouvoir nos propres investissements, ainsi que les investissements étrangers dans le secteur pour renforcer la destination Cuba.

Source: Granma International

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s