Le président cubain met l’accent sur l’importance du débat populaire sur le projet de Constitution

La Havane, 31 août – Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a mis l’accent ce jeudi à Santa Clara, une ville du centre de notre pays, sur l’importance du débat populaire sur le projet de Constitution, adopté le 22 juillet par l’Assemblée Nationale.

La réforme de la Constitution fait l’objet de débats dans des lieux de travail et dans des communautés de tout le pays depuis le 13 août jusqu’au 15 novembre.

Dans le cadre d’une visite de travail dans la province de Villa-Clara, le Chef d’État a assisté au débat organisé dans le quartier Escambray à Santa Clara, capitale provinciale.

S’adressant aux électeurs présents dans cette réunion, Miguel Diaz-Canel a souligné que cette consultation populaire dira le dernier mot sur la formulation de la nouvelle Constitution.

«En raison de la qualité de ces débats que j’ai constatée, je suis convaincu, tout comme il est arrivé lors de la discussion de grandes lignes du Parti sur la politique économique et sociale et d’autres documents qui ont fait l’objet du débat populaire dans diverses étapes de la Révolution, que celui-ci va apporter une grande contribution au texte de la Constitution. Le texte de la Constitution que nous aurons après ce débat et qui sera analysé par la suite par l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire et qui fera l’objet d’un référendum, sera un texte supérieur. Ce sera un texte plus solide, avec une meilleure finition tout en tenant du compte en plus du fait que celui-ci est déjà un bon texte.

Ce projet a été rédigé au terme d’une analyse profonde. Cette assemblée et les deux autres auxquelles j’ai assisté le confirment »

Le président cubain a signalé que ce n’est pas un simple slogan la phrase qui dit que dans ce débat populaire le peuple assume le rôle d’une grande assemblée constituante.

«Je crois que faisant montre d’une grande responsabilité, d’un grand altruisme, les gens ne pensent pas seulement au legs que nous donne cette Constitution, ils participent au débat avec une vision du legs que nous allons laisser à nos enfants et à nos petits-enfants. C’est un élément de continuité. Nous parlons beaucoup de continuité dans notre pays ces derniers temps. Nous parlons de continuité des générations, nous parlons de continuité de la Révolution. Ces réunions sont l’expression de cette continuité. Toutes les générations qui participent au processus révolutionnaire pensent ici à la Révolution et aux générations futures.»

Dans le cadre de sa visite de travail dans la province de Villa-Clara, Miguel Diaz-Canel a visité une grande usine de produits dérivés du lait, une entreprise pour la récupération de matières premières, une polyclinique et une centrale sucrière.

Source: RHC

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s