Le semi-marathon de Varadero, une course difficile mais charmante

La Havane, 17 avril – Le Kenyan Timothy Kiplagat Ronoh et l’Éthiopienne Enatnesh Tirusew sont devenus ce dimanche les premiers champions du semi-marathon de Varadero.

Un soleil qui tapait fort et les vents qui soufflaient contre les coureurs ont rendu difficile l’épreuve. Quand même la course de la station balnéaire promet de rester au calendrier sportif cubain.

Peu après avoir arrêté les chronomètres à 1 heure, trois minutes et 53 secondes, l’heureux gagnant a avoué les difficultés qu’il avait rencontrées.

«La seconde partie de la course a été la plus compliquée parce que je me suis retrouvé seul et il faisait très chaud.»

Malgré tout, le Kenyan s’est d’ores et déjà engagé à participer à la prochaine édition du semi-marathon de Varadero, le 24 mars 2019.

Un Cubain, Yuleidys La O, a franchi second la ligne d’arrivée avec un temps d’une heure, dix minutes et 6 secondes, une marque qui lui a valu le titre de champion national.

Chez les dames, l’Éthiopienne a arrêté les chronomètres à une heure, 20 minutes, 36 secondes. La Cubaine Lisandra Gomez est arrivée seconde à 1 heure, 27 minutes, 44 secondes. Elle a ainsi décroché le titre national.

L’Espagnol José Luis Blanco a remporté la course des 10 kilomètres. Il a fait l’éloge du circuit presque plat tout le temps et promis qu’il allait persuader d’autres coureurs de fonds de son pays de s’inscrire pour la prochaine édition.

«Je crois que c’est d’ores et déjà un succès…maintenant il faut en faire la promotion, que l’on sache l’appui qu’il y a ici et que d’autres Espagnols viennent nous rejoindre » a-t-il relevé. José Luis Blanco a tout de même suggéré que le circuit rentre plus dans la ville pour que les habitants s’impliquent plus dans la course.

500 coureurs se sont inscrits à cette première édition du semi-marathon de Varadero.

Cette grande fête sportive s’est terminée par une course populaire sur trois mille mètres.

Des cracks de l’athlétisme cubain dont Alberto Juantorena, deux fois champion olympique en 1976, Javier Sotomayor, recordman du saut en hauteur et Ana Fidelia Quirot qui a apporté bon nombre de médailles à notre pays ont pris part à cette fête. Reconnus par Cubains et étrangers, ils se sont fait photographier, saluer et embrasser par leurs admirateurs.

Source: Source

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s