Les femmes dans l’âme d’un pays

« Rosario », œuvre de Servando Cabrera Moreno

La Havane, 8 mars – « Sans la femme, l’œuvre énorme de la Révolution aurait été impossible. Tout au long de ces années difficiles, il n’y a pas eu de tâche économique, sociale et politique, il n’y a pas eu de réalisation scientifique, culturelle et sportive, pas de contribution à la défense de notre sol et de la souveraineté de la Patrie qui n’ait invariablement compté sur la participation enthousiaste et patriotique de la femme cubaine. Nul comme elle n’a consenti de plus grands sacrifices durant la période spéciale (…) ni ne s’est élevé aussi haut pour transformer en exploit l’effort quotidien. »

Fidel Castro Ruz

Source: Granma International

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s