Quelques données sur l’enseignement secondaire

Dans le cadre du troisième perfectionnement du système national d’enseignement, à partir de septembre prochain, chaque collège pourra faire des changements à son programme. Un nouveau programme, qui divise les sciences naturelles en biologie et géographie, entre en vigueur dès la classe de 5e. Photo: Julio Martínez Molina

La Havane, 20 mai – À quelques semaines de la fin de l’année scolaire 2016-2017, la Direction nationale de l’Enseignement secondaire de base du ministère de l’Éducation (Mined) a donné quelques informations sur ce niveau scolaire.

Jusqu’au mois d’avril, le nombre d’élèves était de 359 507 élèves inscrits dans 1 180 établissements. 42,43% des élèves en classe de 3e poursuivront leurs études au lycée. Quant au 57,56% restant, ils passeront en enseignement technique et professionnel pour acquérir une formation de technicien moyen ou d’ouvrier qualifié.

De nouvelles carrières sont offertes, en tenant compte des besoins en main d’œuvre de chaque région : professeur de collège et professeur d’enseignement technique et professionnel.

Les adolescents qui choisissent une formation d’ouvrier qualifié peuvent opter pour différents métiers. Dans la branche agroindustrielle : rouleur de cigare ; dans l’industrie chimique, la biologie, le sucre et l’alimentation, marin pêcheur, chimie industrielle et ouvrier verrier, mécanique et métallurgie non ferreuse.

Dans le cadre de la continuité des études, l’État garantit à chaque élève qui termine le collège une place au niveau d’étude suivant.

LA VOCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Cette année, la décision de favoriser l’intégration au collège des élèves aux besoins éducatifs spécialisés – qu’ils soient ou non associés à un handicap –, a donné des résultats encourageants. Cette mesure a permis de scolariser 957 élèves en collège.

Grâce à l’augmentation des Cercles d’intérêt, une plus grande implication de l’Enseignement technique et professionnel, le travail des 115 palais des pionniers et des organismes, de meilleurs résultats ont été obtenus dans la formation et l’orientation professionnelle des adolescents, qui ont eu l’occasion de découvrir et de se familiariser avec les différents métiers proposés et ainsi de mieux choisir. signale la Direction national du secondaire de base.
359 507 élèves sont inscrits en collège cette année. L’État garantit une place au niveau suivant d’études à tous les élèves. Photo: Jorge Luis González

Dans le cadre du troisième perfectionnement du système national de l’enseignement, à partir de septembre dans chaque province, un collège mettra en application les changements décidés pour le Plan d’étude : un programme général obligatoire et l’élaboration d’un programme d’établissement, en fonction des besoins de chaque collège.

À partir de la 5e (première année du collège), de nouveaux programmes entrent en vigueur dans toutes les matières. Dans le cadre du perfectionnement les sciences naturelles comprendront la biologie et la géographie. Il est prévu également le renforcement de l’éducation civique, de l’anglais et de l’utilisation de technologies de l’information et des communications.

« Tout ce qui précède sera expliqué aux équipes de professeurs, aux élèves et aux familles, qui devront aussi collaborer en apportant leurs critères sur les réformes mises en place en vue de parvenir à un collège plus conforme aux exigences de la société actuelle », ont précisé les responsables du Mined.

SANS OUBLIER LES PRIORITÉS

Alors que le Mined vise, pour l’année 2017-2018, à améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage conformément aux Orientations adoptées au Congrès du Parti et aux Objectifs pour le développement durable à l’horizon 2030, le collège a bien défini les mesures à prendre pour parvenir à ces objectifs.

Continuer à perfectionner l’organisation scolaire, compléter la couverture enseignante, améliorer la formation méthodologique et le perfectionnement des enseignants, ainsi qu’assurer le rattrapage des élèves redoublants et de ceux qui échouent aux évaluations sont parmi les premières actions de cette stratégie d’ensemble qui prétend faire de l’école le centre culturel le plus important de la communauté.

Important également de veiller au développement et au suivi de la recherche dans les écoles expérimentales afin d’assurer le perfectionnement du collège, le fonctionnement des laboratoires, mais tout aussi indispensable le travail avec les familles, l’étude de l’Histoire, de l’œuvre de José Marti et Fidel Castro, ainsi que l’éducation civique.

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s