Projet d’agrandissement à la distillerie de rhum brun Havana Club de San José de las Lajas

Unité de remplissage de la distillerie San José Havana Club International S.A., à San José de las Lajas, province de Mayabeque. Photo: ACN

La Havane, 7 avril – La distillerie de rhum brun située dans la municipalité de San José de las Lajas, dans la province de Mayabeque, exécute de nouveaux travaux dans le cadre d’un projet d’agrandissement qui permettra d’augmenter les livraisons de l’entreprise Havana Club International S.A. (HCI), présente dans plus de 120 pays.

Yaima del Pilar Rodriguez, spécialiste en communication de cette fabrique moderne, inaugurée en 2007, a expliqué qu’un septième chais de stockage est actuellement en construction et qu’un autre est prévu pour augmenter la capacité de vieillissement.

D’autres investissements à moyen et long termes sont envisagés pour la mise en service d’une troisième ligne de mise en bouteilles et augmenter les aires de stockage des produits finis et des matières premières.

La distillerie possède actuellement une unité d’embouteillage semi-automatique et une autre de technologie moderne pour les rhums ultra Premium, capable de traiter 10 000 à 12 000 unités à l’heure, a précisé la spécialiste.

Selon Rodriguez, durant la période 2007-2016, cette fabrique a produit plus de 12 millions de caisses de neuf litres, pour un montant de 633 millions de pesos convertibles (CUC).

Elle a ajouté que la distillerie est certifiée au titre des principales normes mondiales de qualité, d’environnement, d’hygiène et de sécurité, entre autres normes pour ce genre de produit haut de gamme.

Rodriguez a rappelé que les rhums Habana club s’obtiennent après un processus de vieillissement de l’eau-de-vie de canne à sucre, entreposée pendant plus de deux ans dans des fûts de chêne blanc américain ramenés d’Écosse et d’Irlande, et ayant déjà servi deux, trois fois ou plus, au vieillissement de whiskies exclusifs.

Le rhum vieillit dans des fûts uniques rigoureusement sélectionnés. Photo: ACN

Créée en 1993 à la suite d’une fusion entre le groupe Cuba Ron et la société française Pernod Ricard, HCI a commercialisé l’année dernière plus de 4 millions de caisses de neuf litres, pour un montant de 170 millions de CUC, dont 52 millions sur le marché cubain.

Grâce à l’essor du tourisme, Cuba concentre actuellement plus de 28% des ventes de Havana Club, et 57% sont écoulées dans des pays d’Europe comme l’Allemagne, l’Italie, la France et l’Espagne.

Du fait des restrictions découlant du blocus économique, commercial et financier exercé par les États-Unis contre Cuba, HCI ne peut accéder au marché de ce pays, qui absorbe 40% du total des boissons spiritueuses dans le monde.

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s