Les avancées de Cuba dans l’industrie des biotechnologies sont présentées en France

Paris, 29 mars –  En France, des représentants de Cuba ont exposé les avancées de la nation caribéenne dans l’industrie des biotechnologies, avec des produits de haute qualité présents dans une cinquantaine de pays.

Le directeur du Développement Commercial du Centre d’Ingénierie Génétique et Biotechnologique (CIGB), Merardo Pujol, et la responsable des Ventes, Judith Yaech, ont réalisé une présentation exhaustive du sujet lors d’une rencontre organisée par le Mouvement des Entreprises de France (Medef) et l’ambassade de La Havane à Paris.

Les deux spécialistes ont insisté sur le fait que l’activité du CIGB vise à garantir des médicaments et des produits aidant à améliorer la santé et la qualité de vie de la population cubaine, ce qui est une priorité du Gouvernement.

C’est pour cela que le travail se déroule sous un modèle de cycle complet qui implique l’intégration des institutions dédiées aux étapes de recherche, de développement, de production et de commercialisation.

Comme l’a expliqué Pujol à Prensa Latina, cette présentation en France fait partie de la nouvelle stratégie du CIGB destinée à renforcer son rayonnement international.

Il a précisé que « nous avons un portefeuille de nouveaux projets, de haute innovation et très compétitifs, qui peuvent apporter des réponses à des problèmes de santé qui touchent principalement des  pays industrialisés ».

C’est pour ces raisons que le but est d’atteindre ce marché, et cela nécessite d’établir des partenariats avec des entreprises de ces nations.

Selon le spécialiste cubain, ce type d’accords « nous permettrait d’apporter les produits à ces pays, y faire toutes les études cliniques nécessaires pour démontrer leur efficacité, y réaliser l’enregistrement commercial, et enfin y établir les circuits de distribution ».

Pujol a souligné qu’il s’agit d’un défi important si l’on tient compte de la concurrence élevée dans les pays développés, mais que « nous avons des produits de qualité et de forts potentiels », a-t-il affirmé.

Durant la rencontre, les représentants de nombreuses entreprises françaises se sont montrés intéressés par les propositions cubaines et par les moyens d’établir des liens avec le CIBG, et plus en général avec les institutions qui font partie de l’entreprise commerciale Biocubafarma.

À ce sujet, les spécialistes ont expliqué que la Biotechnologie est un des secteurs prioritaires qui forment partie du portefeuille commercial de Cuba, défendu par la récente Loi d’Investissements Étrangers.

L’un des produits qui a particulièrement attiré l’attention a été le Herberprot-P destiné au traitement de l’ulcère du pied diabétique, et qui permet d’éviter l’amputation dans un grand nombre de cas.

Ils ont également expliqué que plus de 200 mille patients ont été traités avec ce médicament à Cuba, ainsi que dans d’autres pays, avec des résultats très positifs.

Source: Prensa Latina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s