Cuba se prononce contre l’usage des droits humains comme arme politique

cuba-onuLa Havane, 3 novembre – Cuba s’est prononcée ce mardi à l’ONU contre l’utilisation des droits humains comme instrument d’agression contre des pays souverains et comme monnaie d’échange pour obtenir leur subordination.

Dans son intervention devant un forum de la 3e commission de l’assemblée générale de l’ONU, Vilma Thomas, diplomate cubaine, a souligné que cela est indispensable pour la protection réelle de tous les droits humains. Elle a ajouté qu’il s’agit d’un défi à relever par la communauté internationale toute entière, ce qui explique l’importance du travail en commun et les échanges sur la base du respect mutuel.

Répondant aux accusations lancées par les États-Unis contre notre pays, au sujet de soi-disant arrestations arbitraires et harcèlement de la police, Vilma Thomas a souligné que cela constitue une preuve claire des positions dont il faut s’éloigner, si l’on veut encourager la coopération internationale.

Elle a ajouté que la politique de son pays en faveur de la protection des droits humains dément à elle seule toute manipulation.

Dans son discours, elle a appelé la communauté internationale à mettre l’Homme au centre du développement ce qui se traduit par la lutte contre la pauvreté extrême, l’analphabétisme et le manque d’accès aux services de santé, à l’éducation et à l’alimentation.

Source: RHC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s