Cuba et les États-Unis analysent des questions liées au trafic de personnes

banderas-cuba-eeuuLa Havane, 12 septembre – Des délégations de Cuba et des États-Unis ont analysé à La Havane des questions liées à la lutte contre le trafic de personnes et à la fraude migratoire.

Une note de presse du ministère cubain des Affaires étrangères signale que les autorités de notre pays ont fait état de leur préoccupation pour la persistance de la loi de rajustement cubain, en vigueur depuis 1966, de la politique des pieds secs – pieds mouillés et du programme de Parole pour les médecins cubains qui octroient un traitement migratoire préférentiel aux migrants cubains.

Ces politiques encouragent l’émigration irrégulière et désordonnée vers les États-Unis non seulement depuis Cuba mais encore depuis des pays tiers. Cette émigration irrégulière, précise la note, est à l’origine de délits dont le trafic de migrants et la fraude migratoire.

Le ministère cubain des Affaires étrangères met l’accent sur le climat de respect dans lequel s’est déroulée la rencontre.

Source: RHC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s