Le Parc Baconao: Un lieu inoubliable à quelques kilomètres de la ville

L’homme de Cro-Magnon est l’une des nombreuses sculptures de la Vallée de la Préhistoire.

L’homme de Cro-Magnon est l’une des nombreuses sculptures de la Vallée de la Préhistoire.

Comment la nature a-t-elle pu associer dans un même lieu les merveilles de la mère Terre, l’histoire et les paysages de la vie préhistorique ? Une légende précolombienne serait-elle à l’origine d’une telle magie qui s’étend sur plus de 80 000 hectares ?

Même si vous avez des difficultés à l’imaginer, dans le parc Baconao de Santiago de Cuba, on peut vivre l’expérience de se promener près de dinosaures, grimper à la pointe d’un rocher gigantesque d’où l’on aperçoit les côtes de la Jamaïque (disent certains), et même visiter un village taino (peuple autochtone) ou toucher du doigt les prouesses de la génération du Centenaire.

Ce site dont je vous parle n’est pas très loin de la ville. À peine 20 km et nous arrivons dans une Réserve mondiale de la biosphère, qui doit son nom à un enfant aborigène, Baconao, qui vivait là bien avant l’arrivée des conquistadors espagnols, et qui doit sa renommée à sa dextérité pour faire de la musique avec les coquillages de la lagune.

Presque aussi perdu dans le temps que les pas du petit précolombien se trouve l’époque où l’on commença à appeler une énorme masse rocheuse « La Grande pierre », majestueuse et imperturbable, qui s’élève parmi toutes les beautés de la flore et de la faune de cette région.

La voir dans toute sa dimension est une expérience unique. Monter jusqu’à son sommet, c’est nous prouver à nous-même jusqu’où nos forces peuvent nous porter. On estime que la Grande Pierre pèse 63 000 tonnes, son point culminant se situant à plus de 1 200 mètres. Ceux qui sont parvenus à son sommet ont pu découvrir les côtes nord et sud de l’est du pays.

Mais ce que le visiteur n’oubliera jamais dans cette excursion, ce sont les énormes sculptures de la Vallée de la préhistoire. Consacré entièrement à la paléontologie, ce secteur du Parc national Baconao expose plus de 200 sculptures de pierre de la taille réelle des dinosaures et des ancêtres de l’actuel homo sapiens. Un véritable plaisir pour ceux qui rêvent de revivre le passé.

Attachée à l’époque prérévolutionnaire : la Granjita Siboney, lieu d’où partirent au petit matin du 26 juillet 1953, les assaillants de la Caserne Moncada, sous le commandement de Fidel Castro, vers le centre de la ville, afin d’accomplir leur engagement envers l’Histoire.

Ici ne se s’achève pas la fusion de l’homme avec la nature de ce lieu. Des hôtels pour loger les amateurs d’aventure, une lagune de 4 km avec la réplique d’un village taino, le musée du transport terrestre et un aquarium, leur rappelleront mes paroles du début : tant de magie dans un même lieu…

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s