Cubaindustria 2016: Un secteur rénové par le coopératisme

decoarteLa Havane, 20 juin – Dans les efforts pour promouvoir un développement industriel inclusif et durable, la 2e Convention internationale de l’industrie cubaine, prévue du 20 au 24 juin au Palais des Conventions de La Havane, se caractérisera par une présence marquée des formes de gestion non étatiques dans la génération d’enchaînements productifs associés à ce secteur.

Répondant à l’intérêt manifesté par les chefs d’entreprises, les chercheurs et les hommes d’affaires cubains et étrangers, cet événement organisé par le ministère cubain des industries (Mindus) et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel comportera plus d’une dizaine de rencontres théoriques axées sur les rapports entre la science et la technique, la consolidation technologique, et la promotion et la diversification des produits d’exportation et des productions cubaines.

Parallèlement, le Palais des expositions de Pabexpo servira de vitrine de l’innovation pour Cubaindustria 2016 avec des expositions industrielles et commerciales pour créer une dynamique entre les acteurs des différentes branches.

En sa qualité de co-organisatrice de l’événement, la Coopérative non agricole (CNA) Decorarte aura joué un rôle important dans cet effort.

De l’avis d’Ariel Balmaseda, président de CNA de Varadedo spécialisée dans la publicité et le design graphique et industriel, et la décoration intérieure, l’ouverture vers des formes non étatiques de gestion et le rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis ont eu un impact positif sur le flux commercial vers l’Île et favorisent l’émergence de nouveaux concepts qui ouvrent la voie à des produits exclusifs à la fois originaux et compétitifs.

POUR LES PLUS PETITS

Gabi & Sofi, une marque conçue comme un produit simple, sera présentée officiellement à Cubaindustria sous le slogan Original de Varadero, proposera des produits personnalisés, du mobiliser aux vêtements.

« Nous avons quatre marques, mais la première à être lancée sera Gabi & Sofi, destinée aux enfants cubains, pensée pour être internationalisée. Par ailleurs, la coopérative est dotée d’une technologie lui permettant de créer et de préserver cette ligne, car nous ne dépendons pas de tiers, et c’est aussi un moyen de défendre notre identité », signale Balmaseda.

Et d’ajouter : « Nous avons voulu défendre les valeurs qui ont à voir avec l’innocence des plus petits, les éloigner de la violence. »

Plus loin, Balmaseda précise que cette initiative a pour but la promotion des bonnes pratiques et habitudes, l’amour dans la famille, la protection de la nature, le respect pour la vie et la paix.

« Les vêtements proposés par Gabi & Sofi sont réalisés avec des tissus doux et peuvent même être portés hors d’une ambiance de plage. La marque propose également une variété de jouets didactiques et pédagogiques en bois, ainsi que des kits d’assemblage et de construction, conçus par le designer Senen Calero. Tout est fait à base de matériel facile à manipuler et respectueux de l’environnement », affirme-t-il.

Ainsi, le mercredi 22, Pabexpo abritera le lancement d’une collection de vêtements aux couleurs vives dans le cadre d’un spectacle alliant la musique, le théâtre et la mode. Cet homme d’affaires reconnaît que, dans une large mesure, ce produit est né pour satisfaire la demande du marché infantile sur le principal marché touristique cubain « soleil et plage », signale-t-il, avant de souligner que tout ce qui sera utilisé durant l’événement sera envoyé à des foyers pour enfants sans famille.

Une fois le produit présenté, la CNA envisage de le vendre à travers les magasins de La Havane, Matanzas et Cienfuegos, et en particulier dans la Péninsule d’Icacos, dont la relance esthétique est prise en charge par cette coopérative. Par ailleurs, la marque travaille à la réalisation d’une série éducative en 3D.

Selon Ariel Balmaseda, Cubaindustria marquera un tournant pour la marque, qu’il y aura un avant et un après. « Cette rencontre nous permettra d’assumer de grands volumes de production et de toucher des marchés étrangers. Ces trois années d’existence nous ont permis de perfectionner notre design », ajoute-t-il.

« L’économie cubaine a tendance à offrir des produits qui n’ont pas toujours la meilleure qualité visuelle. C’est pourquoi Decorarte est consciente que ses progrès sont dus notamment à ses investissements permanents dans l’acquisition d’une technologie moderne et au fait qu’avec près de 400 clients dans l’ensemble du pays nous parvenons à diminuer les importations. »

Autrement dit, la CNA Decorarte a su combiner dans un même produit un service intégral et investir de l’énergie sur la fidélisation de ses clients.

L’INDUSTRIE CUBAINE

Au milieu d’un panorama appelé à moderniser l’industrie à partir des meilleures expériences à l’échelle mondiale, l’intensification de la restructuration et de l’organisation du secteur industriel, la concentration des capacités et l’utilisation rationnelle des installations et du matériel inexploité ou sous-utilisé vont s’avérer décisifs.

Selon Adriana Barcelo, responsable de gestion industrielle du ministère des Industries et vice-présidente du Comité d’organisation de Cubaindustria, cet événement devrait réunir des représentants de plus d’une trentaine de pays et connaître une participation plus importante que celle de 2014, à la 1ère édition, où les pays les mieux représentés furent l’Espagne, la Chine et l’Italie.

D’après cette spécialiste, la mise en pratique de politiques adoptées en vue du développement et de la diversification du parc industriel du pays et des investissements à capital national et étranger donne un attrait supplémentaire à la journée qui sera dédiée à la Russie en tant qu’invitée d’honneur, plus de dix ministres de l’Industrie et environ une centaine d’entreprises des États-Unis qui souhaitent faire des affaires avec Cuba.

Au programme, une vaste série de sujets allant de la maintenance industrielle, le recyclage, l’emballage, le conditionnement, les énergies renouvelables, l’efficience énergétique, métallurgique et métal mécanique, à la l’industrie chimique, électronique et automatique, ainsi que l’univers de la mode, du mobilier et du design.

Par ailleurs, Cubaindustria servira de cadre à la conclusion d’affaires issue du Portefeuille d’opportunités pour les investissements étrangers de 2015. Ce sera le cas de contrats associés à la création d’usines pour les emballages d’aluminium et de verre à la Zone spéciale de développement de Mariel, ainsi que pour la fabrication de récipients flexibles dans d’autres provinces.

Selon les organisateurs, dans le cadre de la recherche de lignes de financement et en vue de la diversification des marchés, un accent particulier sera mis sur la gestion intégrale des résidus solides à travers la production de biogaz, et la sélection et la récupération de résidus recyclables.

En dépit d’un certain manque de culture productive encore présent dans l’industrie cubaine, la prochaine convention insistera également sur les perspectives de production d’ammoniaque, d’urée, de gaz liquéfié et de PVC à Cienfuegos, la réhabilitation de l’usine d’engrais de Matanzas, et la production de pneumatiques neufs pour relancer les unités de rechapage existantes.

Cubaindustria, qui accueillera plus de 2 000 personnes, insistera également sur l’augmentation de la valeur ajoutée des biens produits par l’industrie des matériaux de construction afin de contribuer à la rénovation du parc immobilier et répondre à la demande touristique.

Il sera également procédé à l’évaluation des potentialités des industries légère et lourde, avec un accent sur la maintenance technologique comme condition indispensable pour la réalisation d’un investissement, conformément aux Orientations de la politique économique et sociale du Parti et de la Révolution. Une stratégie visant à diminuer les coûts et les importations.

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s