Cuba continuera de travailler à fédérer les volontés face aux défis collectifs

Raul-cumbre-AECLa Havane, 6 juin – Cuba continuera de travailler depuis la présidence du Conseil des ministres de l’Association des États de la Caraïbe à fédérer les volontés face aux défis collectifs, a affirmé ce samedi le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, le général d’armée Raul Castro Ruz, dans son allocution de clôture du 7e Sommet de ce mécanisme régional.

Avant de commencer son intervention, le président cubain a adressé ses condoléances à la famille du champion de boxe, Mohamed Ali, décédé aujourd’hui, ainsi que ses salutations à la communauté afro-américaine des États-Unis, en faveur de laquelle Ali a toujours lutté. Raul a également évoqué l’amitié qui unissait Ali au leader Fidel Castro.

Revenant au Sommet, il a signalé que l’Association, créée en 1994, a été conçue pour unir toute la famille caribéenne, et il a salué la contribution de tous ses membres, ainsi que celle des pays qui l’ont rejointe.

« Ceci prouve l’intérêt suscité par la Caraïbe », a indiqué le chef d’État.

À un autre moment de son intervention, Raul a souligné que la Déclaration de La Havane et le Plan d’action 2016-2018, ainsi que les débats de cette journée ont confirmé la capacité des pays de la Caraïbe à traiter de sujets essentiels pour nos peuples, ce qui, a-t-il dit, est indispensable pour continuer d’avancer en matière de coopération.

« Le Sommet qui prend fin aujourd’hui a également prouvé la capacité de notre région à dialoguer et à concerter des positions sur des problèmes et des défis communs que nous affrontons, et à persévérer dans la recherche de solutions adaptées aux conditions, aux besoins et aux priorités de la région », a-t-il dit.

Par ailleurs, le président a signalé que la paix, la stabilité, la défense des intérêts de nos peuples et l’exercice de la souveraineté et de l’autodétermination sans ingérence extérieure sont essentiels pour avancer vers les objectifs que nous nous sommes fixés.

« La conjoncture nous oblige à nous demander comment consolider nos acquis », a-t-il indiqué, avant de mettre en garde contre la nouvelle vague néolibérale qui secoue la région et qui cherche à nous empêcher d’atteindre nos objectifs d’intégration.

Raul a précisé que cette vague néolibérale vise le démantèlement des politiques sociales inclusives et signifie une augmentation de la pauvreté, des inégalités, la dérégulation du marché et la diminution du rôle de l’État.

Plus loin, le président a mis en exergue la contribution d’Alonso Muneral au poste de Secrétaire général. « Cette responsabilité sera assumée à partir du mois d’août par l’ambassadrice June Soomer, que nous tenons à féliciter », a-t-il indiqué.

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s