Heberprot-P: bénéfique pour les aborigènes nord-américains

heberprot-p2La Havane, 28 mai – Le docteur en sciences José Barreiro Padrón, directeur du Bureau pour l’Amérique latine au musée de l’indien américain de Washington, a souligné l’importance que le médicament Heberprot-P de Cuba pourrait prendre en bénéficiant à la population aborigène étasunienne.

Lors d’un dialogue effectué dans la capitale avec l’Agence cubaine d’information (ACN), le docteur a expliqué l’utilité de ce médicament pour la population qui connaît de plus en plus de diabetes.

Il a souligné que la maladie touche 20% des mohawk dont la réserve est située dans l’Etat de New-York près de la frontière avec le Canada.

Il est arrivé à Cuba le 24 avril avec sa femme, deux chefs et toute la tribu, tous intéressé par l’acquisition de l’Heberprot.P, unique au monde et en phase d’évaluation aux Etats-Unis.

Résidentdepuis 1960 dans ce pays, il a annoncé qu’en 2018 le musée fera une exposition avec 170 pièces indigènes de Cuba, Puerto Rico et de République dominicaine.

Le spécialiste a vécu presque 15 ans dans une tribu iroquoise où vivent ses 6 enfants et ses 11 petits-enfants. Il est revenu à Cuba pour la première fois en 1978 comme participant à la délégation d’aborigène nord-américaine au XI festival mondial de la jeunesse et des étudiants.

Source: Ahora

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s