Guanahacabibes sur la route des croisières

La péninsule a accueilli des navires de croisière les plus divers, y compris le Celestyal Crystal, d’une capacité de 1 200 passagers.

La péninsule a accueilli des navires de croisière les plus divers, y compris le Celestyal Crystal, d’une capacité de 1 200 passagers.

Pinar del Río, 15 décembre — Depuis le début des opérations, le 9 décembre dernier, la péninsule de Guanahacabibes a accueilli onze navires de plaisance et espère dépasser le cap des 90 navires d’ici la fin de la saison, au mois de juin.

José Antonio Aguilera, représentant de l’agence de voyages Cubanacan à Pinar del Rio, a signalé à Granma que 16 000 visiteurs sont attendus cette saison, à bord de navires desservant plusieurs ports du pays, ainsi qu’en provenance de la Caraïbe, notamment de Jamaïque et de Grand Cayman.

Le fonctionnaire a signalé que ce n’est pas la première fois que des navires de plaisance font escale dans cette région de l’ouest du pays, mais on en avait rarement vu une telle quantité.

À la différence d’autres points de l’itinéraire, dans le cas de Guanahacabibes , les gros navires restent au mouillage (il n’accoste pas à quai), les passagers étant transférés à terre dans des embarcations navettes, notamment jusqu’au Centre international de plongée de Maria la Gorda.

Le responsable a ajouté qu’en plus de la plongée sous-marine et de nombreuses autres activités qui leur sont proposées dans le cadre du produit « soleil et plage », les visiteurs peuvent également sillonner plusieurs des sentiers du Pac national de Guanahacabibes, ou faire des excursions jusqu’au Cap San Antonio pour être en contact direct avec la nature et découvrir l’histoire et les légendes associées à la présence de corsaires et pirates dans cette région.

Les touristes sont également invités à se lancer à la découverte de la tabaculture sur la Route du tabac, un produit touristique inauguré il y a quelques mois à Pinar del Rio. Rencontres, échanges et beaucoup de passion pour cette culture dont Christophe Colomb parlait déjà dans ses carnets de voyages.

« Le tourisme de croisière est une modalité très présente dans la Caraïbe et nous disposons de tous les atouts nécessaires pour nous y insérer », a indiqué José Antonio Aguilera, avant de préciser que la péninsule a accueilli des navires de divers tonnages, y compris le Celestyal Crystal, d’une capacité de 1 200 passagers.

Même si la saison est prévue jusqu’au mois de juin, le représentant de Cubanacan à Pinar del Rio a expliqué qu’après les trois premières excursions dans l’Île, plusieurs compagnies ont fait part de leur souhait de prolonger la saison.

Compte tenu de la fragilité des écosystèmes marins et terrestre de la péninsule, le fonctionnaire a souligné que dans le contexte actuel, l’enjeu majeur sera la protection de l’environnement.

À cet égard, il a indiqué que plusieurs mesures ont été adoptées. Par exemple, les navires ne sont pas autorisés à jeter leur ancre sur ces fonds afin de ne pas endommager les récifs coralliens.

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s