Raul Castro a reçu le président du Costa Rica

Raul Castro-Luis uillermo SolisLa Havane, 16 décembre – Le général d’armée Raul Castro Ruz, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, a reçu, dans l’après midi du mardi 15 décembre, M. Luis Guillermo Solis, président de la République du Costa Rica, en visite officielle dans notre pays.

Dans un climat cordial, les deux chefs d’État ont échangé des vues sur le bon état des relations bilatérales et ont affirmé leur volonté de continuer d’œuvrer à leur renforcement. Ils ont également abordé plusieurs sujets de l’actualitéinternationale.

Il a également été question de la situation créée par la présence de migrants cubains au Costa Rica. Raul a rappelé que la politique dite « des pieds secs-pieds mouillés », le Cuban Medical Professional Parole Program (Programme de professionnels cubains de médecine sur parole), et la « Loi d’ajustement cubain » constituent une vive incitation à l’émigration illégale et mettent en danger l’intégrité des migrants, sont discriminatoires vis-à-vis des autres pays de la région et entraînent de graves problèmes pour nos pays, y compris pour les États-Unis, les gouvernements de ce dernier pays étant responsables de la situation qui s’est créée.

Les deux dirigeants se sont accordés sur la nécessité de trouver au plus vite une solution adéquate qui prenne en compte le bien-être des citoyens cubains concernés et contribue à garantir une migration légale, sûre et ordonnée.

Raul a réitéré que les Cubains qui se trouvent actuellement au Costa Rica et souhaitent retourner dans leur pays ont tout le droit de le faire, conformément à la loi migratoire.

Le président costaricien était accompagné par MM. Manuel A. Gonzalez Sanz, ministre des Affaires étrangères et du Culte ; Rodrigo Carreras Jiménez, ambassadeur à Cuba, et plusieurs membres de la délégation qui l’accompagnait.

Pour la partie cubaine, étaient également présents Miguel Diaz-Canel Bermudez, Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres ; Bruno Rodriguez Parrilla, ministre des Relations extérieures, et d’autres dirigeants du gouvernement.

Source: Granma International

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s