Une peinture murale pour les 5 est présentée dans une foire artisanale de La Havane

mano-bandera2La Havane, 1 juillet  – La présentation d’une peinture murale dédiée aux 5 antiterroristes cubains condamnés aux États-Unis a ouvert la Foire « Arte en La Rampa » (Art dans la Rampa) à laquelle a assisté René González, un des 5, qui a exprimé sa gratitude pour ce beau geste envers lui et ses 4 camarades qui sont toujours en prison aux États-Unis.

René González, après avoir purgé sa peine de prison aux États-Unis, s’est vu imposer un régime draconien de liberté surveillée pendant trois ans. La juge étasunienne Joan Lenard l’a autorisé à rester définitivement à Cuba en échange de la perte de sa nationalité étasunienne. Il était venu à La Havane aux funérailles de son père.

Accompagné de son épouse Olga Salanueva, René González a lancé un appel à briser le mur de silence qui existe encore au sein de la société étasunienne autour de l’affaire des 5 alors que quatre d’entre eux : Antonio Guerrero, Gerardo Hernández, Fernando González et Ramón Labañino se trouvent toujours en prison.

Il a également ajouté qu’il est très encourageant de rentrer dans un pays dans lequel le talent fleurit. Il a lancé un appel à impulser la création artistique et intellectuelle pour continuer à bâtir une société plus humaine et solidaire où la beauté règnera.

Il a ajouté :

«Il est encourageant, pas seulement en ce qui concerne les 5, de savoir que notre société a non seulement créé tant de talent, mais aussi de savoir que ce talent a une sensibilité humaine au-delà de la sensibilité artistique. Il est encourageant de savoir que nous disposons de talent artistique, d’artistes talentueux qui sont engagés envers la société cubaine au-delà de leurs intérêts. A mon avis il faut continuer à faire des choses en faveur de la cause des 5 et nous devons incorporer de nouvelles formes à ce travail ».

Pour sa part, l´épouse de René, Olga Salanueva, a signalé :

«Il faut toujours avoir à l’esprit le fait que René est venu à Cuba après avoir purgé la totalité de sa peine et que nous n’avons pu arracher aux États-Unis qu’un temps réduit de sa liberté surveillée mais ce que nous voulons c’est le retour de tous ses camarades. Nous espérons que Fernando ne devra pas attendre la fin de sa peine pour rentrer à Cuba. C’est ce qui nous donne de l’élan et ce qui nous impulse à nous battre chaque jour aux côtés de nos proches ».

Source: RHC

Une réponse à “Une peinture murale pour les 5 est présentée dans une foire artisanale de La Havane

  1. Republicou isso em O LADO ESCURO DA LUAe comentado:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s